La plomberie a souvent tendance à effrayer même les plus bricoleurs. Outre sa complexité propre, installer ou rénover la plomberie suppose un savoir-faire dans différents domaines, y compris la maçonnerie. Les nouvelles canalisations en PVC ou PER permettent une rénovation moins coûteuse, et surtout beaucoup plus simple, de votre installation.

QUELS MATÉRIAUX UTILISER ?
Jusqu'au milieu du XXe siècle, les canalisations étaient, pour la plupart, en plomb. Absolument interdit aujourd'hui, le plomb a été remplacé par d'autres métaux, ainsi que par des matières plus modernes, comme le PVC.

LE CUIVRE
C'est l'un des matériaux les plus utilisés en plomberie. Il résiste à la corrosion, et aux fortes pressions. On distingue le cuivre " recuit ", vendu par barres de 10 m, du cuivre " écroui ", vendu en barres plus courtes, et surtout plus rigide. Le premier est conseillé pour les installations encastrées, tandis que le deuxième est davantage utilisé pour les installations apparentes.

LE PVC
Le PVC est en train de prendre le pas sur le cuivre. Plus légers, plus simples à installer, les tubes en PVC se transportent et se collent facilement. Il comporte deux inconvénients majeurs, qui font que certains (y compris des professionnels) lui préfèrent encore le cuivre : l'écoulement de l'eau est beaucoup plus bruyant, d'une part, et le PVC a tendance à se dilater avec les changements de température, d'autre part.

LE PER
Le PER (polyéthylène réticulé haute densité) est, lui aussi, de plus en plus prisé, notamment pour sa souplesse et sa facilité de mise en place. Il est dédié aux installations encastrées, et non aux installations apparentes. Autre avantage : il résiste bien à la corrosion et au calcaire.